Témoignage : Rotorua

Nous sommes arrivés à Rotorua par la route n°5 en provenance de Taupo. Une quarantaine de km avant, vous serez surpris (comme nous l’avons été) de voir des colonnes de fumée s’échappant par-ci par-là au milieu des champs.
Nous avons cru à des feux au départ, mais non. Ce sont bien des émanations géothermiques en pleine nature !

A l’arrivée à Rotorua, première chose qui frappe… L’odeur de souffre omniprésente dans toute la ville. On n’aime ou on n’aime, nous après 48h et la visite des sites de Wai-o-tapu et de Waimangu, j’avoue que nous avons été contents de prendre un peu d’air en partant.

A l’entrée vous pourrez visiter le Geysersland. Geysers et mud pool (« mare de boue qui fait des bulles », traduction personnelle, je suis très fort en anglais, je sais, je sais.)